Paris : Un individu portant une ceinture d’explosifs factice, abattu par la police

Un homme a tenté de pénétrer dans le commissariat de la Goutte d’Or en criant « Allah Akbar », muni d’une ceinture d’explosifs factice.

Un homme a été tué par des policiers, ce jeudi 7 janvier en fin de matinée, devant un commissariat du 18e arrondissement parisien alors qu’il tentait de pénétrer dans le bâtiment.

L’individu a crié « Allah Akbar » en tentant d’agresser un policier à l’accueil. Selon le parquet de Paris, il était armé d’une feuille de boucher (un hachoir) et d’un dispositif explosif « fictif ».

Un papier avec un « drapeau de Daech » a été retrouvé sur l’assaillant ainsi qu’une revendication « non équivoque ».

Cette nouvelle attaque intervient, jour pour jour, un an après l’attaque des locaux de « Charlie Hebdo » par Chérif et Saïd Kouachi, le 7 janvier 2015.

Une source judiciaire a ensuite révélé que l’homme abattu portait sous son manteau « une pochette scotchée d’où sortait un fil », mais le « dispositif ne contenait pas d’explosifs ».

sur France Info, le porte-parole du ministère de l’Intérieur a déclaré qu’il était «beaucoup trop tôt pour parler d’un acte terroriste». «Il faut être prudent. Il s’agit d’une agression», a-t-il complété, confirmant que la ceinture d’explosifs que portait l’assaillant était factice.

A.B.

Commentaires:

Commentez...