Transparency International : Ben Ali, 12ème principale figure de la corruption au monde

clan-ben-ali2L’ancien président de la République tunisienne, Zine El Abidine Ben Ali, fait partie des 15 principales figures de la corruption dans le monde selon l’organisation Transparency. Il est placé en 12ème position dans un classement dominé par le sénateur dominicain Felix Bautista.

Ce classement est le résultat d’une campagne internationale lancée par Transparency International le 1er octobre 2015 consistant à dénoncer la corruption.

Le site de l’organisation offre la possibilité de voter et de de donner son avis sur des personnalités, des organisations ou les régimes politiques les plus corrompus.

Dans ce classement, la FIFA arrive en 7ème position, l’ancien président égyptien Hosni Moubarek arrive à la 8ème place parmi les 383 noms ou organismes proposés.

Le vote a démarré mercredi 9 décembre à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre la corruption, et se poursuivra pendant 62 jours sur une liste finale de 15 symboles de la corruption parmi ces 383 noms.

La liste des 15 a été établie par des experts en matière de lutte contre la corruption. « Dénoncer la corruption » a posté des données sur Zine El Abidine Ben Ali qui a « pillé quelque 2,6 milliards de dollars, soit environ 5 milliards de dinars ».

Ben Ali et sa famille dispose du 1/5 des bénéfices des investissements tunisiens ainsi que de fonds estimés à 13 milliards de dollars, soit près de 26 milliards de dinars, selon la même source.

A.B.

Commentaires:

Commentez...