Moez Ben Gharbia pourrait être poursuivi en pénal pour ses déclarations

Moez ben GharbiaLes déclarations de Moez Ben Gharbia pourraient lui valoir pas mal d’ennuis si elles s’avéraient vraies.

Selon, Me Naziha Boudhib, avocate et membre de la Coordination nationale de la justice transitionnelle, taire des informations sur des assassinats entrave forcément le cours de l’enquête et si Moez Ben Gharbia détient réellement des preuves de l’implication de certaines personnes dans les assassinats politiques qui ont secoué la Tunisie et qu’il n’en a pas fait à part à la police, il sera poursuivi pénalement.

Pour rappel, Ben Gharbia avait déclaré, dans une vidéo diffusée le 4 octobre sur les réseaux sociaux, savoir qui était impliqué dans les assassinats de Chokri Belaid, Mohamed Brahmi, Tarek Mekki, Faouzi Ben Mrad et Sokrat Cherni et avoir également des informations sur les attaques du musée du Bardo et de l’hôtel Marhaba à Sousse.

S.B

 

 

 

Commentaires:

Commentez...