Volkswagen : le PDG part avec 28.5 millions d’euros d’indemnités !

Winterkorn-1Secoué par des accusations de tricherie aux contrôles antipollution, la célèbre marque d’automobiles Volkswagen va mettre du temps avant de sortir de cette crise sans précédent.

Avant d’entamer une nouvelle page de son histoire, Volkswagen a commencé par pousser son PDG allemand à la démission. Mais la démission va aussi coûter cher au constructeur allemand, un chèque de millions d’euros va être signé au profit de Martin Winterkorn,.

Réputé comme étant « le maître des décisions », Martin Winterkorn est pointé du doigt et a du , sous la pression, présenter sa démission du poste de PDG de la firme.

L’Allemand a toutefois rejeté toutes les accusations lui reprochant d’être au courant de cette tricherie mais a accepté de quitter son poste.

« M. Winterkorn n’avait aucune connaissance des manipulations sur les gaz d’échappement des moteurs diesel du groupe. C’est donc dans l’intérêt de l’entreprise et pour permettre à Volkswagen un nouveau départ que son M. Winterkorn a officiellement décidé de démissionner. Mais aussi pour éviter d’être poussé vers la sortie », avance le président du conseil de surveillance de Volkswagen, Berthold Huber.

Le patron le mieux payé d’Allemagne avec 15,8 millions d’euros de rémunération en 2014 part donc avec un chèque de 28.5 millions d’euros, voire plus, de quoi s’offrir une belle retraite.

A.A

Commentaires:

Commentez...