Egypte : Abdel Fattah al-Sissi gracie les deux journalistes d’Al-Jazeera

Journalistes

Le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, a accordé, aujourd’hui, la grâce présidentielle aux deux journalistes d’Al-Jazeera, condamnés fin août à trois ans de prison ferme pour « propagation de mensonges » afin de soutenir les Frères musulmans.

Les deux journalistes de la chaîne qatarie Al-Jazeera, le Canadien Mohamed Fahmy et l’Égyptien Baher Mohamed, ont été graciés, aujourd’hui, mercredi, par le président égyptien, Abdel Fattah Sissi, avec une centaine d’autres prisonniers, à l’occasion de l’Aïd el Idha.

Les deux journalistes ont été condamnés fin août 2015 à 3 ans de prison pour leur soutien, à travers leur couverture médiatique, aux Frères musulmans, l’organisation de l’ex-président islamiste Mohamed Morsi, destitué en 2013.

Le journaliste canadien Mohamed Fahmy et son confrère égyptien Baher Mohamed, avaient écopé de sept et dix ans en première instance.

Le comité de protection des journalistes (CPJ) avait réclamé la libération de tous les reporters emprisonnés en Egypte, soulignant que ce pays est le sixième au monde en nombre de journalistes détenus -douze selon le dernier recensement de cette ONG en décembre 2014.

C.C.

Commentaires:

Commentez...