Grand-Tunis : 120 agents de sûreté affectés aux transports en commun

transports en communAfin de lutter contre le fléau des braquages et la destruction de biens publics, 120 agents de sûreté non armés seront affectés aux transports en commun du Grand-Tunis, selon le conseiller en communication du ministre du Transport, Kamel Sammari.

Cette nouvelle brigade qui sera mise à titre préventif est composée d’agents formés par le ministère de l’Intérieur, et œuvrera afin de faire respecter la loi dans ces lieux empruntés par des milliers de tunisiens chaque jour.

Une initiative qui vient suite à l’augmentation de vols, braquages, et harcèlements à bord de nos bus et métros, devenus redoutés par les femmes qui les empruntent au quotidien.

Ahmed Z.

Commentaires:

Commentez...