Loi de réconciliation économique : De plus en plus d’opposants au projet

réconciliationL’Association Tunisienne de l’Insertion professionnelle des Jeunes diplômés (ATIJ)se joint à la vague de protestation soulevée par le fameux projet de loi de réconciliation nationale et demande son retrait.

L’ATIJ, via un communiqué publié hier, samedi 29 août 2015, a déclaré considérer cette loi anticonstitutionnelle et violant les principes de justice et d’équité. En gros, elle protège les corrompus.

L’ATIJ se joint donc à la coalition nationale contre ce projet de loi.

Commentaires:

Commentez...