Mastouri Gammoudi : Du calme !

Néji Jalloul-Mastouri Gammoudi
Néji Jalloul-Mastouri Gammoudi
Tribune par Boutheina S. / Enseignante

Mastouri Gammoudi, membre du syndicat général de l’enseignement de base a affirmé que « l’attaque terroriste de Sousse est une mascarade, que certains instrumentalisent les attaques terroristes pour interdire les protestations sociales, que la loi antiterroriste a été élaborée sur mesure pour faire taire les enseignants. »

Erreur des sens qui fait que monsieur Gammoudi ait une vision confuse de la réalité. Sa perception exagérée est due au fait qu’il est adepte de la théorie du complot. J’aurai aimé amortir mes mots, j’ai beaucoup de respect pour notre syndicat qui n’a épargné aucun effort pour défendre les intérêts des enseignants, mais il fallait tout de même être un bon visionnaire.

Néji Jalloul s’amuse à mettre le feu et Mastouri Gammoudi crie « au feu » ! Visiblement, ils veulent pousser le syndicat aux réactions extrêmes, ils veulent l’avoir à l’usure. Il ne faut pas tomber dans leur piège.

L’agression des enseignants par les agents de la police est avilissante, elle rajoute de l’humiliation à la condition du maître, c’est malheureusement le prix à payer dans un pays où le système éducatif vise à imprégner plutôt qu’à enseigner et à éduquer.

Nous ressentons tous cette amertume mais un syndicaliste avisé aurait compris qu’il fallait, dans ces circonstances, faire le sage et ne pas se donner gratuitement en pâture, chose que tu n’as pas cessée de faire, à notre honte Mastouri Gammoudi.

[pull_quote_center]Nous sommes plusieurs à être contre la décision de l’instance administrative de boycotter la rentée scolaire. Il serait lâche de prendre les élèves en otage. Les jours de colère, les manifestations de mécontentement, les sit-in ouverts ne seraient que plus dégradants pour des gens qui ont déjà usé leurs nerfs dans le métier.[/pull_quote_center]

Il faut laisser du temps au temps, couper l’herbe sous les pieds de ceux qui veulent faire croire qu’il n’y aurait pas de solution. Les parents amenés à inscrire leurs enfants dans des écoles privées finiront par reconnaître la vraie valeur de l’école publique.

Du calme Mastouri Gammoudi, c’est l’heure de régler la tension. Refoule ta colère et essaie de profiter des derniers jours de vacances, de ces dernières matinées délicieuses car l’année scolaire s’annonce rude !

Commentaires:

Commentez...