Une milice des mœurs à El Haouaria ?

protection-des-moeursSur une plage d’El Haouaria, ce weekend, on se serait cru en Iran. Trois individus portant des polos identiques, arborant le slogan « Protection de l’environnement et des mœurs » sont arrivés parmi les baigneurs, un peu surpris.

L’objectif de leur présence, selon Mohamed Ayed, coordinateur du collectif, est de sensibiliser les vacanciers au respect de la nature mais également au respect des autres. Ils voudraient, par exemple, que les ports de bikinis ou la consommation d’alcool sur la plage soient « réglementés ».

L’alcool, on veut bien, il est interdit de boire sur la plage de toute manière mais la réglementation du bikini ? on est quand même curieux de voir à quoi cela ressemble.

La publication des photos de cette « police des mœurs » ayant enflammé les réseaux sociaux, Wahid Ibrahim, ex-DG de l’ONTT et auteur des photos en question, a reproché aux internautes de détourner ses publications et a tenu à préciser qu’il ne s’agissait nullement d’une milice des bonnes mœurs mais de trois responsables d’associations locales œuvrant pour la protection de l’environnement.

Ils auraient été emportés par leur enthousiasme et ajouté les mots « Protection des mœurs » à leur champs d’action suite à « certains abus de comportements ».

Les autorités n’ont pas vu cet « enthousiasme » d’un très bon œil. Le gouverneur de Nabeul, Mohamed Akremi Hamdi,  a déclaré à La Presse News que le gouvernorat ainsi que les forces de l’ordre ont convoqué les responsables de ces remous qui ont du s’engager officiellement à ne plus ‘’assurer la protection des mœurs » que personne ne leur avait d’ailleurs demandé d’assurer.

Ils n’auront même plus le droit de porter leurs t-shirts. C’est triste.

 

Commentaires:

Commentez...