Autruches imperturbables, pèlerins clandestins et moutons de contrebande !

Crédit pierre-alexandre dutot wikimedia commons
Image : Pierre-Alexandre Dutot / Wikimedia Commons

Pour les cigarettes, on savait ! Pour l’essence, on savait aussi ! Et maintenant, voici arrivé le tour des moutons…

Je n’en croyais pas mes oreilles lorsque ce matin, à l’antenne de la radio nationale, un haut responsable expliquait au public que d’importantes quantités d’ovins étaient introduites en Tunisie à travers la bien poreuse frontière libyenne. Malgré le mur en construction…

Selon les propos de ce haut cadre, ce sont des semi-remorques entiers de moutons en provenance d’Espagne qui seraient ainsi infiltrés en perspective de l’Aid. Au moins ce ne sont pas des terroristes…

Qui dirige ces filières ? Quels sont les marchés ? Nul n’en sait rien. En tous cas, notre responsable a habilement esquivé ces questions alors que l’animateur de la radio n’a pas songé à lui demander les implications de cette contrebande sur la santé publique. Quelques bêtes malades et non suivies pourraient générer une hécatombe dans notre cheptel. Et qui sait si les humains seront épargnés…

Ceci dit, je me demande si c’est bien « halal » de sacrifier une bête de contrebande ! Allez donc savoir…

Ce qui par contre est bien avéré, c’est qu’il existe aussi des filières clandestines et non patentées pour le pélerinage du Hadj. Et, c’est le plus sérieusement du monde que les autorités viennent de prévenir les candidats au pélerinage de ne pas se faire rouler dans la farine par des escrocs qui utiliseraient leur pilosité comme certificat de bonnes moeurs.

Drôle de situation! On n’a jamais autant trafiqué depuis que les faux dévôts sont devenus des politiques et que des bandits notoires se recyclent en la jouant salafiste. Moutons de contrebande et pélerinages clandestins font florès alors qu’imperturbables, les autruches regardent ailleurs et cachent ces poussières qu’on ne saurait voir sous les tapis de la honte…

Commentaires:

Commentez...