Le ministre de l’Agriculture assure qu’il n’y aura pas d’importation de moutons étrangers pour l’Aïd

MoutonEn visite à Grombalia à l’occasion de l’ouverture du Festival de la vigne, le ministre de l’Agriculture, Saâd Seddik, a assuré qu’il n’y aurait pas cette année d’importation de moutons étrangers pour l’Aïd, qui aura lieu fin septembre.

« La Tunisie ne projette pas d’importer des moutons à l’occasion de l’Aïd Al-Idha, a-t-il déclaré à l’agence Tap hier, dimanche 16 août. L’importation de moutons ne semble pas être nécessaire, dans la mesure où les têtes de moutons disponibles sur le marché local s’élèvent à un million 35 mille.« 

« Nous avons besoin de seulement 900.000 moutons pour l’Aïd. Il y a donc un surplus, nous a confirmé de son côté Mohamed Ali Ferchichi, le chargé de communication du ministère du Commerce. Ce surplus ne sera pas exporté, mais il sera écoulé après l’Aïd.« 

Ces dernières années, le gouvernement tunisien a eu recours à plusieurs reprises à l’importation de moutons étrangers (roumains en 2012,  espagnols en 2013 et 2014) pour « réguler le marché », face au prix élevé des moutons locaux à l’approche de la fête du sacrifice.

Commentaires:

Commentez...