Rencontre au sommet sur la crise syndicale dans l’enseignement mardi 18 août

beji-caïd-essebsi
Le président de la République Béji Caïd Essebsi

Mardi prochain, 18 août, une rencontre au sommet présidée par Béji Caied Essebsi et en présence de Mohamed Ennaceur devrait largement contribuer à désamorcer la crise syndicale qui se profile à l’horizon du mois de septembre, sur fond d’un bras de fer entre le ministre Néji Jalloul et et le syndicat de l’Education.

Un premier pas dans le bon sens vient d’être réalisé aujourd’hui, avec la décision de cesser les prélèvements effectués sur les salaires des enseignants grévistes.

En outre, cette réunion au sommet devrait ouvrir la porte à la réconciliation et relancer le dialogue national sur l’éducation. Toutefois, les syndicats continuent à s’opposer aux récentes mesures prises par le ministre en les qualifiant d’ « illégales, unilatérales et improvises à la hâte ».

Pour sa part, le ministre Néji Jelloul continue à faire la sourde oreille aux revendications du corps enseignant tout en multipliant les effets d’annonce autour de nombreuses initiatives.

Un dialogue ardu et laborieux pourrait voir le jour à l’occasion du rendez-vous de mardi. Une sortie de crise pourrait enfin être espérée avant la rentrée scolaire. Consécutivement à cette rencontre, une commission administrative sera réunie par l’UGTT le lendemain pour décider d’une option finale.

Commentaires:

Commentez...