Majestueuses cigognes dans le ciel tunisien

Nid de cigogne en Tunisie. Crédit : Habib M'henni / Wikimedia Commons
Nid de cigogne en Tunisie. Crédit : Habib M’henni / Wikimedia Commons

La Tunisie est un pays dans lequel hibernent des milliers de cigognes. Ces oiseaux migrateurs viennent d’Europe et nichent en Tunisie jusqu’au retour des beaux jours.

Les cigognes sont visibles un peu partout dans le nord de la Tunisie. Ces oiseaux nichent sur les toits des maisons et il n’est pas rare de voir des poteaux électriques aménagés de sorte que les cigognes puissent y confectionner leur nid.

Du berceau de la Medjerda aux plaines d’Enfidha

C’est en hiver, dans la vallée de la Medjerda, que les cigognes sont les plus nombreuses. Elles rayonnent dans toute cette région, poussant jusqu’à la plaine d’Enfidha, le djebel Ichkeul et les Mogods où, très spectaculairement, elles nichent dans les structures métalliques de la gare désaffectée de Sejnane. On les voit aussi au Cap Bon.

Ce qui attire les cigognes, ce sont les champs plats et ouverts ainsi que les points d’eau qui les ponctuent.

Les noms multiples d’un oiseau de bon augure

En Tunisie, les cigognes portent plusieurs noms. En général, elles sont désignées par le terme « Hadj Kacem » ou encore « Bellarej ».

En ce qui concerne le nom de « Hadj Kacem », la légende voudrait que ce soit en référence aux migrations de cet oiseaux, à ses « pèlerinages » successifs.

Quant à « Bellarej », usité au nord-ouest, il s’agit d’une étymologie obscure. Doit-on relier ce terme à Bulla Regia qui, en latin, signifie le point d’eau royal ? Doit-on plutôt chercher du côté d’un patois aujourd’hui oublié ?

Alsace, Europe centrale ou Afrique du sud ?

De toutes les manières, la cigogne porte beaucoup de noms qui vont du savant « El laqlaq el abiadh » à ceux plus imagés de « Boulaqlaq » ou « Bouchaqchaq ».

Allez donc savoir avec ces cigognes dont la présence en Tunisie est attestée dès le cinquième siècle par plusieurs textes anciens dont une lettre de Saint-Augustin.

Reste une question: d’où viennent les cigognes ? Pour les uns, elles sont apparentées à celles d’Alsace et d’Europe centrale.

Pour d’autres, leur migration n’est pas trans-méditerranéenne mais trans-saharienne et elles viendraient d’Afrique du sud.

Un bien long voyage pour des oiseaux de bon augure…

Commentaires:

Commentez...