Quand le citoyen se prend en charge. Bon courage !

Tribune | Par une citoyenne Boutheina S.
Citoyens tunisiens
Citoyens tunisiens

On entend dire partout, à la radio, à la télé, que le citoyen, « Al Mouwaten », est un partenaire dans les réformes éducatives, sanitaires, économiques, sécuritaires … qu’il devrait s’associer à toutes les actions d’amélioration dans tous les domaines, qu’il devrait collaborer pour le bien commun, qu’il devrait participer à toutes les activités communes, qu’il devrait s’activer pour l’amélioration de sa situation sociale, de son pouvoir d’achat, de son état de santé, de son quotient intellectuel, de sa sécurité, de son sort.

  • On demande au « Mouwaten » de retourner à son école, le lieu où l’on a aidé à cultiver son intelligence et de rendre un culte à cet établissement en prêtant la main aux travaux de réparation et d’entretien.
  • On demande au « Mouwaten » d’aller dans les hôpitaux publics et de retrousser ses manches pour les opérations de nettoyage dans ces lieux censés longtemps être hygiéniques !
  • On demande au « Mouwaten » de passer ses vacances dans les hôtels du pays, pour sauver, comme il peut, la saison touristique malgré les prix exorbitants parce qu’il est responsable dans la détérioration de la situation économique.
  • On demande au « Mouwaten » de monter la garde jour et nuit et d’alerter les autorités au moindre soupçon pour qu’il ne soit pas pris à l’affût.
  • On oblige le « Mouwaten » à faire du magasinage malgré les soldes fictifs parce que l’essor du pays en dépend.
  • On demande au « Mouwaten » de mettre la patte à tout non parce que c’est l’air de la démocratie et que la souveraineté appartient au peuple, ce n’est malheureusement pas le cas.

Le problème c’est que nos élus, ceux qui sont au gouvernement, ceux à qui on a confié les affaires du pays sont nettement incompétents. Qu’ils n’ont ni programme, ni solutions, ni même de l’imagination, cela est évident !

En dépit de tout, nous ne devrions pas nous décourager. Leur incompétence et leur indifférence ne nous empêcheront pas de nous conduire comme de bons citoyens.

[pull_quote_center]Petit pays, nous sommes vos obligés et nous le resterons. [/pull_quote_center]

Commentaires:

Commentez...