Des prix de 20.000 dinars chacun pour financer des projets créatifs ou citoyens

remise_prixLa Tunisie bouillonne d’idées et de créativité. La plupart des projets meurent étouffés dans l’œuf, faute de moyens. Olfa Rambourg, tunisienne, originaire de Bizerte, à travers l’association Rambourg a décidé de donner la chance à certains de ses projets de voir le jour et de se développer.

L’association récompensera les 5 projets les plus innovants dans les catégories suivantes: arts plastiques et des arts visuels, arts de l’écriture, arts du spectacle vivant, industrie culturelle et numérique et travaux de recherche scientifique.

Les projets choisis recevront chacun un apport financier de de 20.000 dinars. Ils devront répondre au moins à l’un de ces critères:

– Créativité et innovation
– Impact social / Impact territorial / Impact économique / Impact environnemental
– Approche entrepreneuriale du projet
– Impact sur des projets à portée citoyenne et éducative

Lors d’une conférence de presse à l’Institut Français de Tunisie, vendredi dernier, Olfa Ramburg a expliqué qu’elle voulait « tendre la main aux artistes et créateurs tunisiens » à travers ce prix afin de mettre en valeur la culture en Tunisie.

« Ce prix franco-tunisien est ouvert à tout projet culturel, à toute institution culturelle et à tout artiste, il récompensera une œuvre complète ou un projet et sera décerné tous les deux ans »

La réception des candidatures sera effective à partir du 1er septembre prochain et se poursuivra jusqu’au 31 décembre 2015 sur le site qui lui sera dédié. Le comité choisira ensuite 15 dossiers finalistes qu’il présentera à un jury franco-tunisien pour sélectionner les cinq projets gagnants.

 

 

Commentaires:

Commentez...