Tunisie : La CNAM doit 40 milliards de millimes aux pharmaciens

cnam1Comme chacun sait, le syndicat des pharmaciens d’officine de Tunisie (SPOT) a mis fin le 8 juillet dernier au régime tiers payant et ce après de longues négociations avec la CNAM en raison du non-respect par la caisse de ses obligations conventionnelles envers les pharmaciens.

Rached Garali, secrétaire général du syndicat des propriétaires de pharmacies privées a annoncé, ce mardi 4 août, que la CNAM est redevable d’environ 40 millions de dinars envers les pharmacies. « Un chiffre qui se base sur des factures« , indique-t-il.

Or, les pharmaciens sont décidés à ne renouveler la convention qu’en contrepartie du règlement du montant dû. Le hic est que la CNAM « ne reconnaît pas sa dette », ajoute Rached Garali.

Cette situation a mis en péril de nombreuses pharmacies puisque le chiffre de 400 pharmaciens en faillite et un millier en difficulté avait été avancé l’an dernier.

Commentaires:

Commentez...