La mer qui-n’est-pas-vraiment-morte risque de mourir pour de bon!

mer morte

La mer morte n’est pas vraiment morte, d’ailleurs ce n’est même pas vraiment une mer. C’est en fait est un lac salé d’une superficie de 800 km² environ, situé au Proche-Orient, entre la Jordanie et la Palestine. Le paysage est surréel, une étendue d’eau lisse qu’aucune vague ne vient troubler en plein milieu d’un désert de roches.

Il n’y a pas la moindre trace de vie animale ou végétale. La concentration de sel est tellement élevée (plus de 27 %, alors que l’eau de mer n’en contient que 2 à 4 %)  qu’aucune espèce ne peut y survivre. Même les bateaux ne peuvent pas y naviguer, ils rouilleraient sur le champ!

D’ailleurs, on ne peut même pas y nager, l’eau est tellement salée qu’on flotte sans effort à la surface.

Selon la légende, Cléopâtre y prenait des bains réguliers. Elle devait savoir que l’eau y est exceptionnellement concentrée en minéraux.

Mais cette incroyable curiosité de la nature est menacée de disparition à cause de la surexploitation du lieu.

Ses sources d’eau naturelles, qui sont censées l’alimenter, ont été détournées afin de fournir de l’eau potable aux habitants de la région et d’irriguer les cultures agricoles. Les opérations minières y ont fait aussi énormément de dégâts.

S.B

Commentaires:

Commentez...