25 mois de prison pour les deux fauteurs de trouble du Palmarium

palmarium
Moment de panique sur l’avenue Habib Bourguiba

La chambre criminelle au tribunal de première instance de Tunis a condamné vendredi 31 juillet 2015, les deux fauteurs de trouble du Palmarium durant le mois de Ramadan, créant ainsi un état de panique à l’Avenue Habib Bourguiba qui a fait officiellement 14 blessés, à 25 mois de prison.

Mercredi 15 juillet 2015, un peu avant minuit, des personnes paniquées, ont déferlé vers les rues adjacentes de l’avenue Habib Bourguiba croyant avoir affaire à une attaque armée.

Il s’agissait d’un plaisantin qui a lancé un pétard à l’intérieur de la galerie commerciale du Palmarium, faisant croire à un attentat.

 

Commentaires:

Commentez...