« 3alli Soutek » : Infrastructure, pollution et chômage, les trois préoccupations majeures des jeunes de Bizerte

3alli SoutekL’évènement « 3alli Soutek » (Lève ta voix) lancé par l’organisation Wasabi s’est déroulé le weekend des 25 et 26 juillet 2015 dans le local de l’association « Jeunes et habileté Bizerte » où 24 jeunes bizertins ont été invités à échanger et relever des problèmes majeurs dans leur région.

Une initiative dont le but est d’engager ces mêmes jeunes dans un échange d’idées sur les questions pressantes de leur communauté et ainsi les former aux stratégies de communication et d’engagement afin de leur permettre de développer un plan d’action pour leur région.

Durant ces deux journées, diverses solutions ont été proposées par les 24 participants à l’initiative afin de rendre la vie meilleure dans leur région.

Bizerte souffre d’une infrastructure défaillante et de mauvaises routes, chose qui n’a pas échappé aux jeunes présents qui espèrent ainsi une amélioration de l’infrastructure entre autres la résolution des problèmes liés au pont de Bizerte et la reconstruction des routes.

La lutte contre la pollution semble aussi un sujet de préoccupation pour les jeunes qui insistent sur le fait que Bizerte a perdu son charme à cause de la pollution malgré ses beaux sites.

Le chômage, sujet le plus sensible de nos jours, a été abordé par les participants qui appellent à encourager les jeunes à être plus actifs, travailleurs, engagés et à prendre l’initiative insistant sur l’inutilité de s’associer à des greves en cette période de crise.

Suite à cet évènement, deux jeunes ont été sélectionnés à une conférence nationale sur les challenges à relever par la jeunesse tunisienne. Wiem Ben Khouja (24 ans) et Ahmed Boulares (25 ans) seront par la suite formés aux techniques de plaidoirie plus formelles afin de faire passer leur message et celui de leur région auprès du gouvernement et des médias.

Après ceux de Kairouan, Gafsa et Sidi Bouzid, les jeunes de Bizerte ont pu en débattre afin d’améliorer leur situation et celle de leur région. Espérons qu’ils soient à la hauteur de leurs paroles et que cet évènement continue sur cette lancée en s’activant sur d’autres régions.

Les prochains événements auront lieu à Monastir, les 1er et 2 août, puis à Tunis, les 8 et 9 août.

Commentaires: