La visite « privée » de Hafedh Caïd Essebsi en Espagne suscite les interrogations des internautes

Hafedh Caïd Essebsi en Espagne
Hafedh Caïd Essebsi en Espagne avec le secrétaire d’Etat aux affaires étrangères espagnoles Ignacio Ibanez | Photo : Twitter

Hafedh Caïd Essebsi, fils du président de la République Béji Caïd Essebsi et vice-président du parti Nidaa Tounes, était en visite « privée » en Espagne mardi 7 juillet où il a rencontré des hauts responsables espagnols.

Cette visite qualifiée de « privée » par Hafedh Caïd Essebsi et dont les photos ont été partagées sur son profil facebook a suscité les interrogations des internautes qui se demandaient par quelle distinction aurait-il été accepté et rencontré le secrétaire d’Etat aux affaires étrangères espagnoles, Ignacio Ibanez Rubio au sein de son ministère ainsi que la porte-parole du groupe socialiste au parlement et l’ancienne ministre des Affaires étrangères Mme Trinidad JImenez ainsi que l’ancien secrétaire d’État Lopez Garrido.

Hafedh Caid Essebsi en visite en Espagne
Hafedh Caid Essebsi en visite en Espagne

Certains lui reprochent le fait qu’il soit le fils du président d’où le privilège d’être reçu en tant que « ministre », d’autres le qualifient de « messager de papa » et « ministre parallèle des Affaires étrangères ».

Les internautes n’y sont pas allés de main morte fustigeant cette visite « privée » et la qualifiant de farce, se demandant au passage où est passé « le prestige de l’Etat » longtemps acclamé par Béji Caïd Essebsi.

Commentaires des internautes sur la visite de Hafedh Caid Essebsi en Espagne
Commentaires des internautes sur la visite de Hafedh Caid Essebsi en Espagne

Le secrétaire d’Etat espagnol aux Affaires étrangères, Hafedh, à quant à lui publié les photos de la rencontre avec Hafedh Caïd Essebsi mentionnant que ce dernier aurait rencontré plusieurs dirigeants de partis politiques espagnols.

Ignacio Ibanez Rubio a présenté ses condoléances à Hafedh Caïd Essebsi suite à la récente attaque de Sousse et déclaré appuyer la transition démocratique en Tunisie.

Rappelons que Hafedh Caïd Essebsi, membre de l’instance législative du parti Nidaa Tounes, a été le meneur de l’aile de la sédition contre le comité constitutif qui a appelé à la dissolution du comité constitutif du parti.

Aucune clarification de la part de Hafedh Caïd Essebsi ni du parti Nidaa Tounes ou de la présidence de la République quant à cette visite « officieuse » d’un membre du parti au pouvoir et fils du président de la République.

Commentaires:

Commentez...