L’UGTT va poursuivre la Présidence du Gouvernement en justice

Accord entre l'UGTT et la présidence du Gouvernement
Houcine Abassi et Habib Essid signent un accord sur l’ouverture des négociations autour des augmentations salariales | Photo : Présidence du Gouvernement

L’UGTT a décidé de porter plainte contre la Présidence du Gouvernement, a annoncé ce mercredi 17 juin, le secrétaire général adjoint Mouldi Jendoubi, chargé du département des litiges et législations au sein de la Centrale syndicale.

Cette plainte intervient suite à l’annonce du chef du gouvernement Habib Essid lors de son interview télévisé mardi 16 juin au cours duquel il a déclaré que le gouvernement va prélever les jours de grève sur les salaires des grévistes. Une décision qualifiée d’unilatérale par l’UGTT.

L'UGTT porte plainte contre la présidence du gouvernement
L’UGTT porte plainte contre la présidence du gouvernement

Habib Essid avait annoncé que l’Etat n’a pas les moyens de faire face à des hausses salariales et ne jouera pas au bras de fer avec les grévistes. Les prélèvements des journées de grève seront faits dans le respect de la loi, et ce, quel que soit le secteur.

Pourtant, Houcine Abassi, secrétaire général de l’UGTT et Habib Essid chef du gouvernement ont signé lundi 23 février au sein de la Présidence du Gouvernement à la Kasbah, un communiqué commun portant sur l’ouverture des négociations concernant l’augmentation des salaires pour les agents du secteur public, les entreprises et institutions publiques.

De nombreuses négociations ont eu lieu entre les deux parties sur l’augmentation salariale dans le secteur public et la fonction publique pour les années 2015 et 2016.

Plusieurs grèves ont éclaté depuis le mois de mars dont la principale fut celle des instituteurs de l’enseignement de base qui ont observé une grève à maintes reprises.

Commentaires:

Commentez...