L’incarcération du dirigeant de Fajr Libya Walid Klib derrière le kidnapping des diplomates tunisiens

consulat

L’incarcération du dirigeant de Fajr Libya, Walid Klib serait la cause du kidnapping et de la séquestration des dix Tunisiens enlevés, hier, vendredi 12 juin au Consulat de Tunisie à Tripoli.

C’est ce qu’a affirmé Mahmoud Abdelaziz, président du comité de l’information au Congrès général national libyen annonçant dans une déclaration à France 24 que les diplomates tunisiens vont bien et qu’ils pourraient être libérés dans les heures qui viennent.

Mahmoud Abdelaziz indique que les kidnappeurs, composés de hors la loi, n’exigent pas de rançon mais exigent toutefois, des informations sur les causes exactes de l’incarcération du dirigeant de Fajr Libya Walid Klib en Tunisie sachant que jeudi 11 juin, la chambre d’accusation auprès de la cour d’appel de Tunis a rejeté la demande de libération de Walid Klib.

Rappelons que le tribunal de première instance de Tunis avait émis, le 18 mai dernier un mandat de dépôt à l’encontre de Walid Klib, dans une affaire à caractère terroriste. Il avait été arrêté le 14 mai à l’aéroport de Tunis-Carthage.

Commentaires:

Commentez...