Les « strip-teasers » du Mont Kinabalu arrêtés pour avoir causé un séisme

touristes malaisie

Un séisme de magnitude 6 a fait seize morts en Malaisie, vendredi 5 juin, sur le Mont Kinabalu, sur l’île de Bornéo, dans l’état de Sabah.

La secousse a provoqué plusieurs glissements de terrain et la chute de roches, 137 randonneurs avaient été secourus.

L’affaire, déjà tragique puisque six des victimes étaient des collégiens singapouriens, aurait pu en rester là, mais c’était sans compter sur les autorités locales.

[quote_box_right]Les touristes ont été arrêtés en vertue de la Section 294 du code pénal pour exposition indécente et insulte à la culture locale. Le Mont Kinabalu est sacré pour la tribu Kadazan Dusun qui y vit et pense que c’est un lieu de repos pour les esprits. La croyance Kadazan tourne autour de l’esprit appelée Kinorohingan. [/quote_box_right]

Une montagne sacrée

En effet, quelques jours avant le tremblement de terre, une dizaine de touristes avaient eu la bonne idée de se prendre en photo nus, au sommet du Mont Kinabalu, malgré la mise en garde de leur guide. En  même temps, avec un mont qui culmine à 4095 mètres, ils avaient peut-être simplement chaud…

Et les autorités locales les ont accusés d’être les coupables de la catastrophe, les touristes auraient en effet provoqué le courroux des esprits.

Le chef local, Joseph Pairin Kitingan, a déclaré : « C’est une montagne sacrée, il ne faut pas prendre cela à la légère ».

Quatre des touristes exhibitionnistes ont été arrêtés et sont interdits de quitter le territoire, comme l’a précisé le ministre du Tourisme de l’état de Sabah Masidi Manjun :

Trois mois de prison

Qualifié de « strip-teaser », les quatre arrêtés risquent trois mois de prison. Deux sont canadiens, un allemand et une anglaise, tous sont âgés entre 22 et 23 ans.

En espérant qu’ils ne soient pas aussi la cause du séisme au Népal qui lui a fait plus de 8000 morts.

Quant aux six autres touristes, ils sont toujours recherchés. Avec un peu de chance ils sont déjà chez eux !

Elodie Potente

Commentaires:

Commentez...