Cote de popularité : Les ministres de Habib Essid ne décollent pas

Gouvernement Essid

Cent jours après l’entrée en fonction d’Habib Essid en tant que chef du gouvernement, 46,1% des personnes sondées sont jusqu’à présent satisfaites de son action, alors que 40,3% sont insatisfaits, 13,6% ne se prononcent pas.

C’est ce qu’indique une enquête réalisée, entre les 12 et 15 mai 2015, par l’Institut de sondage EMRHOD, auprès de 1.060 personnes dans les 24 gouvernorats.

Dans cette étude, un comparatif est fait entre les quatre derniers chefs de gouvernement. Hamadi Jebali avait réalisé un score de 61,4% de satisfaits en mars 2012 mais avait chuté à 30,9% en septembre 2012. Ali Laarayedh, s’était stabilisé à 27,9% de personnes satisfaites. Quant à Mehdi Jomaa, il était passé de 61,3% de satisfaits en mars 2014 à 65% en septembre 2014.

Concernant l’action du président de la République, Béji Caid Essebsi a 45,2% de satisfaits. Tandis que Mohamed Ennaceur est à 33% de satisfaits.

Le ministre de l’Intérieur remporte les suffrages

Selon cette même étude, c’est Najem Gharsalli, ministre de l’Intérieur, qui vient en tête des ministres dont le rendement est jugé positif durant ces 100 premiers jours. Il obtient 14% de taux de satisfaction, suivi par le ministre de la justice Farhat Horchani (7,3%), le ministre de la Santé Said Aidi (5%).

Le ministre de l’Education, Neji Jalloum, n’obtient que 2,2% ; la ministre du Tourisme, Selma Elloumi Rekik, est à 2% de taux de satisfaits ; mais elle fait mieux que le ministre des Finances, Slim Chaker, qui est à 1,1%.

Notons cependant que dans ce sondage, 36% des personnes interrogées ne citent aucun ministre alors que 28% ne se prononcent pas.

Commentaires:

Commentez...