Tunisie : L’OCTT dénonce une troisième mort suspecte en moins d’un mois

L’Organisation contre la torture en Tunisie annonce dans un communiqué le décès du jeune Abdelmajid Ben Saad Jeddi au siège de la brigade d’investigation de la Garde nationale de Sidi Bouzid.

Selon ce communiqué la famille du défunt a été avertie ce mercredi 13 mai de la mort de leur proche par téléphone.

L’OCTT indique que les proches du jeune Abdelmajid Ben Saad Jeddi n’ont pas pu voir son corps et qu’on leur a annoncé que le jeune homme, détenu depuis février 2015 pour une affaire de vol, s’est suicidé dans sa cellule. Son corps a été transféré à Sfax pour une autopsie.

L’OCTT rappelle que le défunt avait été arrêté par la Garde nationale de Bir Haffay puis transféré à Sidi Bouzid. L’Organisation indique également que lors de sa comparution devant la justice il avait déclaré avoir été victime d’actes de torture et de mauvais traitement lors de sa garde à vue.

Il aurait été, selon ses déclarations rapportées par l’OCTT, suspendu durant toute une nuit.

Abdelmajid Ben Saad Jeddi a porté plainte auprès du ministère public à Sidi Bouzid le 14 avril 2015 contre les agents de la brigade d’investigation de la Garde nationale de Sidi Bouzid. Il était alors en état de liberté selon les décisions de justice.

Le 12 mai 2015, il a de nouveau était arrêté pour une confrontation en rapport avec l’affaire de vol dans laquelle il était impliqué. Le 13 mai 2015, sa famille a été informée de son décès.

L’OCTT s’interroge sur les circonstances mystérieuses de ce décès et demande l’ouverture d’une enquête judiciaire et administrative urgentes, sachant que le détenu avait déjà porté plainte pour torture.

L’Organisation exige également une autopsie et la création d’une commission parlementaire pour enquêter sur ce genre de mort suspecte, elle attire l’attention sur le fait qu’il s’agit du troisième décès de ce genre enregistré ces derniers temps.

Commentaires: