Les terroristes arrêtés ont reconnu avoir exécuté Sofiene Chourabi et Nadhir Ketari, selon le gouvernement libyen

sofiene chourabi - nadhir ketari

Le porte-parole du gouvernement libyen provisoire de Tobrouk, Hatem Laâribi a affirmé dans une déclaration à l’agence TAP, ce jeudi 30 avril, que « les personnes arrêtées appartenant à l’organisation terroriste de l’Etat islamique ont avoué lors de leur interrogatoire l’assassinat de Sofiene Chourabi et Nadhir Ktari et reconnu les avoir exécuté et enterré dans les environs de la ville de Derna« .

Derna restant une ville sous le contrôle des groupes terroristes, il est, pour le moment, impossible pour les forces libyennes d’y accéder.

Le gouvernement libyen doit publier dans les heures qui viennent une déclaration pour fournir plus de détails sur cette affaire, a précisé Hatem Laâribi.

Hier soir, Ahmed Jomhour, porte-parole du ministère de la Défense libyen avait confirmé sur les ondes de Radio Mosaique FM, la mort des deux journalistes tunisiens, précisant que d’autres informations seront communiquées ultérieurement concernant les deux journalistes tunisiens.

L’information a été publiée à l’origine par le site Bawabat Al Wassat. Suite à cette information, une cellule de crise s’est réunie d’urgence sous la présidence du chef du gouvernement, au palais de la Kasbah.

Le ministère des Affaires étrangères tunisien a également publié un communiqué dans lequel il est dit que pour l’instant, rien ne peut confirmer ou infirmer l’information de l’exécution de Chourabi et Ketari. Le ministère est toujours en train de multiplier les démarches pour pouvoir récolter les informations crédibles et vérifiées sur cette affaire.

Dans une vidéo, le porte-parole du ministère de la Justice du gouvernement libyen de Tobrouk, reconnu par la communauté internationale, a annoncé l’arrestation des meurtriers présumés des journalistes de la chaine Barqa TV et des deux journalistes tunisiens.

Commentaires:

Commentez...