Arabie Saoudite : Le prince héritier perd tous ses « titres » au profit du ministre de l’Intérieur

Mohammed Ben Nayef
Mohammed Ben Nayef

Au lendemain de l’arrestation de 93 personnes soupçonnées d’appartenir à l’Etat islamique en Arabie Saoudite, le roi d’Arabie Saoudite, Salman Ben Abdel Aziz Al-Saoud, a annoncé, ce mercredi 29 avril, un remaniement au sein du gouvernement, ainsi que le remplacement de l’héritier au trône, son demi-frère le prince Moukrin par le ministre de l’Intérieur, Mohammed Ben Nayef.

Mohammed Ben Nayef conserve ses fonctions ministérielles

Le prince Moukrin, a également perdu son poste de vice-premier ministre. Un décret spécifie que Mohammed Ben Nayef obtient ce poste, tout en conservant ses fonctions de ministre de l’Intérieur.

Le prince Moukrin était devenu prince héritier à la mort du roi Abdallah, auquel a succédé le roi Salman Ben Abdel Aziz Al-Saoud, le 23 janvier dernier.

Au lendemain de l’arrestation de 93 personnes soupçonnées d’appartenir à l’Etat islamique en Arabie Saoudite, le grade de Mohammed Ben Nayef, n’est pas banal pour le gouvernement saoudien. Ce dernier étant considéré comme l’homme fort de ce gouvernement dans la lutte contre le terrorisme.

Autres remaniements au sein du gouvernement saoudien

Le départ du prince Saoud Ben Fayçal, ministre des Affaires étrangères depuis 1975, a également été annoncé à la suite de ce remaniement. Il sera remplacé par Adel Al-Joubeir, actuel ambassadeur d’Arabie Saoudite à Washington.

Le prince Mohammed Ben Salman, l’un des fils du roi Salman, a été promu deuxième dans l’ordre de succession au trône et conservera ses fonctions de ministre de la Défense.

Le roi Salman a également effectué des changements concernant ses ministres de l’Economie et du plan, du Travail, et de la Santé.

Salmane Ben Abdel Aziz, cinquième roi issu de la dynastie des Al-Saoud et le 25ème des 45 fils du fondateur du royaume. Il est père de dix fils dont le prince astronaute Sultan Ben Salmane et le prince Abdel Aziz, ministre adjoint du Pétrole.

La famille royale compte environ 25.000 membres, dont 200 princes exercent une influence politique.

Laure-Hélène Bonenfant

Commentaires:

Commentez...