Présidentielles 2014 : Marzouki auteur de 651 infractions contre 546 pour Caid Essebsi lors de la campagne électorale

moncef marzouki voteL’ancien président Moncef Marzouki a été l’auteur du plus grand nombre d’infractions commises lors de la campagne électorale pendant les deux tours de l’élection présidentielle de 2014 remportée par Béji Caid Essebsi, selon un rapport de l’ISIE publié le 7 avril sur son site.

651 infractions pour Marzouki contre 546 pour Caid Essebsi

Les infractions ont été établies par la commission de contrôle de la campagne électorale lors du premier tour de l’élection présidentielle du 1er au 21 novembre ainsi que lors du second tour.

Ainsi, Moncef Marzouki a commis un total de 651 infractions entre le premier et le second tour (360 au premier, 291 au second) devançant son adversaire et actuel président Béji Caid Essebsi qui a commis 546 infractions (287 au premier, 259 au second tour).

346 infractions pour Hammami et 83 pour Slim Riahi

Hamma Hammami ancien candidat à l’élection présidentielle a quant à lui commis 346 infractions lors du premier tour, contre 83 seulement pour Slim Riahi.

Les équipes de l’ISIE ont constaté que les infractions commises varient selon leurs degrés de gravité et d’abondance dont les poses des affiches électorales en dehors des espaces réservés, des actes de vandalisme à l’encontre des affiches électorales par des inconnus ainsi que la tenue de meetings populaires sans en avoir prévenu l’ISIE.

Commentaires:

Commentez...