L’inculpation de meurtre avec préméditation dans l’affaire Nagdh cassée

lotfi30102012La Cour de cassation de Tunis a décidé, cette semaine, de casser le jugement prononcé par la Cour d’appel de Sousse dans l’affaire de Lotfi Nagdh.

Ainsi, l’inculpation des cinq membres appartenant à la section de Tataouine de la Ligue de protection de la révolution pour meurtre avec préméditation et complicité de meurtre sera de nouveau réexaminée par la même Cour mais avec une autre composition en vertu de la proposition de pourvoi.

Logiquement, et à moins d’une bataille judiciaire entre appel et cassation, le chef d’inculpation retenu par la Cour de Sousse sera reconsidéré conformément aux attentes des accusés et de leurs familles. A noter que l’inculpation pour meurtre avec préméditation est passible de la peine capitale.

Rappelons que Lotfi Nadgh, ancien coordinateur de Nidaa Tounes à Tataouine, et ancien président de la section régionale de l’Union tunisienne de l’Agriculture et de la Pêche (UTAP), avait été lynché, le 18 octobre 2012, suite à une manifestation des membres de Ligue de protection de la Révolution, qui a dérapé en des affrontements violents.

Commentaires:

Commentez...