Jazz à Carthage 2015 : Lucky Peterson clôture en beauté cette 10ème édition

Jazz à Carthage 2015
Jazz à Carthage 2015 | Photo : Mohamed Ali Sghaier

Le rideau est tombé sur la 10ème édition du festival de Jazz à Carthage qui est arrivée à son terme dimanche 19 avril avec les spectacles du Tunisien Zied Bagga et du guitariste américain Lucky Peterson.

Dans une salle remplie et un public des grands soirs, les deux artistes se sont succédé sur scène durant une soirée qui a duré plus de deux heures.

Zied Bagga, Jazz à Carthage 2015 | Photo : Mohamed Ali Sghaier
Zied Bagga, Jazz à Carthage 2015 | Photo : Mohamed Ali Sghaier

La première partie de la soirée a été assurée par le Tunisien Zied Bagga, accompagné par Omar El Ouaer au piano, Marwen Soltana à la basse et Youssef Soltana à la batterie, où il a présenté son dernier album. Un spectacle qui n’a duré que 40 minutes.

Lucky Peterson fait vibrer le palais des congrès

La seconde partie de la soirée a été quant à elle plus intense avec la montée sur scène du guitariste américain Lucky Peterson qui a enflammé la salle et s’est même offert une petite descente dans le public.

Lucky Peterson, Jazz à Carthage 2015 | Photo : Mohamed Ali Sghaier
Lucky Peterson, Jazz à Carthage 2015 | Photo : Mohamed Ali Sghaier

Un spectacle époustouflant, malgré un petit incident au début avec une coupure d’électricité.

Jazz à Carthage 2015 | Photo : Mohamed Ali Sghaier
Jazz à Carthage 2015 | Photo : Mohamed Ali Sghaier

L’artiste a pourtant joué du blues et non du jazz, sous le regard ému du directeur du festival Mourad Mathari et celui de la ministre de la culture Mme Latifa Lakhdhar présente lors de cette soirée de clôture.

Jazz à Carthage 2015 prend ainsi fin malgré les craintes du directeur du festival qui avait déclaré à Webdo qu’ « on s’est battu contre le sort », avant son début, avec certaines annulations imprévues et le risque de voir ce festival annulé suite à l’attaque du Bardo le 18 mars dernier.

Commentaires:

Commentez...