Un mois après l’attentat du Bardo, la ministre de la Culture française et le directeur du Louvre à Tunis

Fleur Pellerin et Jean-Luc Martinez, président-directeur du Louvre
Fleur Pellerin et Jean-Luc Martinez, président-directeur du Louvre | Photo twitter Fleur Pellerin

Un mois après les attentats du Bardo, Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication en France, sera à Tunis les 18 et 19 avril.

Elle sera accompagnée de Jean-Luc Martinez, président-directeur du Louvre, et de Françoise Gaultier, directrice du département des antiquités grecques, étrusques et romaines.

Cette visite fait suite aux engagements pris par le Quay d’Orsay et la Mairie de Paris qui ont mis en place une campagne de promotion pour visiter la Tunisie.

Plusieurs étapes

La ministre se rendra d’abord au Palais de Carthage pour un entretien avec Béji Caïd Essebsi. Elle s’arrêtera ensuite au musée de Carthage pour une visite.

Un dépôt de gerbe, la visite de restaurateurs et la signature d’une lettre d’intention se déroulera au musée du Bardo à partir de 15h30.

La ministre française s’entretiendra ensuite avec son homologue Latifa Lakhdar, ministre de la Culture et de la Sauvegarde du patrimoine. Puis la journée se terminera par un point presse des deux ministres à la Résidence de France, la Marsa à 18h45.

« La culture, un front de résistance »

Fleur Pellerin et Latifa Lakhdar, souhaitent réaffirmer avec force la coopération culturelle entre la Tunisie et la France en signant une déclaration d’intention. La présence du directeur du musée du Louvre et de la directrice du département des antiquités grecques, étrusques et romaines n’est pas anodine :

« Les deux ministres signeront ainsi une déclaration d’intention sur le renforcement de la coopération culturelle entre la France et la Tunisie, notamment dans le domaine muséal à travers la remarquable collaboration entre les musées du Louvre et du Bardo. », d’après le communiqué de l’Ambassade de France à Tunis.

« Célébrer la richesse du patrimoine tunisien »

Le communiqué fait également part de la volonté de la ministre française non seulement à « [rendre] hommage aux victimes de l’attentat du Bardo » mais aussi à « célébrer la richesse du patrimoine tunisien et la force de l’amitié culturelle entre la France et la Tunisie ».

Elodie Potente

Commentaires: