Grève à l’ONT : Le gouvernement prend des mesures de réquisitions, l’ONT dénonce « un acte d’intimidation »

La Fédération Générale de l’Office national de la télédiffusion (ONT), relevant de l’Union des travailleurs de Tunisie (UTT) à, de nouveau, confirmé sa grève générale des 15 et 16 avril 2015 sur tout le territoire tunisien.

Dans un communiqué datant de ce mardi 14 avril 2015, l’ONT a dénoncé la mise en place de mesures de réquisitions de son personnel par la Présidence du Gouvernement.

« Un acte d’intimidation contre les syndicalistes », selon l’ONT

[quote_box_center]Ordre de réquisition : Juridiquement, l’ordre de réquisition est « l’ordre de reprendre le travail, donné par les autorités administratives aux travailleurs en grève lorsque l’ordre public paraît menacé ».[/quote_box_center]

L’ONT déplore ainsi l’usage de ce mécanisme par le gouvernement qu’il considère comme « un acte d’intimidation et d’exploitation systématique contre les syndicalistes et un abus envers le droit syndical y compris le droit de grève garanti par la Constitution.

Échec de la réunion de conciliation

La grève fait suite à l’échec de la réunion de conciliation, qui a eu lieu le 13 avril 2015. L’ONT déplorait alors l’absence du représentant du ministère des Technologies de l’information et de l’économie numérique.

La Fédération Générale de l’ONT conteste ainsi la légalité des décrets de réquisition publiés sur la base du maintien du service minimum en absence d’un décret qui liste les services de base dans le pays.

[quote_box_center]La fédération générale de l’ONT accentue son engagement par volonté unilatérale à garantir le droit du citoyen d’accès à l’information durant la grève en assurant le service minimum des chaines publiques dont la définition de ce dernier n’a pas été déterminée par le ministre des Technologies de l’information et de l’économie numérique malgré nos demandes à ce sujet à plusieurs reprises.[/quote_box_center]

Elodie Potente

Commentaires:

Commentez...