Renforcement des patrouilles pour lutter contre le transport et le stationnement anarchiques

Une conférence de presse s’est tenue, ce mardi e 7 avril 2015 à la Kasbah, au cours de laquelle le ministre du Transport M. Mahmoud Ben Romdhane a présenté les mesures prioritaires du ministère au cours des cent premiers jours de l’exercice du gouvernement, rapporte un communiqué en date de ce mercredi 8 avril, de la Présidence du Gouvernement.

Il s’agit notamment de cinq thèmes majeurs :

 Amélioration de la qualité des services et de l’offre dans le domaine du transport public des voyageurs:
  • Accélérer, renouveler et développer la flotte afin d’améliorer l’offre et répondre à la demande dans les meilleures conditions.
  • Accélérer, renouveler et développer un programme d’urgence pour le renouvellement et le développement de la flotte afin d’améliorer les services et créer de nouvelles lignes.
  • Accélérer la rénovation et le développement de la flotte à travers l’acquisition de nouveaux autobus déjà programmés dans les budgets des sociétés et trouver la formule urgente et exceptionnelle pour l’acquisition d’autobus utilisés après avoir vérifié leur état technique.
  • Restructurer les entreprises ayant des difficultés financières pour les rendre capables de mener à bien leurs programmes d’investissement et de tenir leurs engagements.
  • Améliorer la qualité des services du transport public à travers les autobus et les trains et les métros par :

– La propreté et l’état du moyen de transport et les conditions de sécurité et de confort

– La tenue et le comportement des agents d’exploitation.

– Le système de renseignement et d’orientation

– La propreté des stations et la qualité de la réception

– La lutte contre le phénomène d’exposition anarchique dans les stations

  • Améliorer les services de transport irrégulier des gens par :

– La surveillance du respect des formalités légales relatives aux services rendus notamment dans les zones sensibles, à l’instar des aéroports et des stations principales dans les villes.

– La propreté des moyens de transport et des stations

– La tenue et le comportement des conducteurs

– La réduction du phénomène des intrus et des transports anarchiques et non autorisés

Les mesures qui ont été mises en œuvre jusqu’au  6 avril 2015
  • Les dossiers de restructuration des établissements publics ayant des difficultés financières sont en train d’être actualisés et seront présentés au gouvernement.
  • Les différentes sociétés nationales et régionales ont mis en œuvre les mesures exigées afin d’accélérer l’acquisition de nouveaux bus dans le cadre de leur programme d’investissement alloué.
  • Une délégation de techniciens du ministère et la Société de Transport de Tunis visiteront la France pour examiner les bus utilisés et ayant de hautes spécifications pour s’assurer qu’ils répondent aux conditions techniques et de sécurité avant de remplir les conditions de leur acquisitions. A noter que cette procédure est une solution exceptionnelle et complémentaire afin de combler les lacunes de la flotte.
  • Les services du ministère lancent aux niveaux central et régional des campagnes concernant la propreté des moyens de transport et des stations ainsi que la tenue, le comportement des conducteurs et le respect de l’horaire : 2600 inspections étaient réalisées.
  • Lancement de la lutte contre le phénomène de stationnement chaotique à partir de la gare de Barcelone en coordination avec les services du ministère de l’Intérieur.
  • Renforcement des patrouilles pour le transport anarchique en coordination avec le ministère de l’Intérieur.
Les mesures à prendre avant  le 15 mai 2015
  • Suivre l’accélération des procédures relatives au programme de rénovation et de développement de la flotte et le démarrage de la réception des bus programmés.
  • Examiner les dossiers de restructuration des établissements ayant des difficultés financières et prendre les mesures appropriées à cet effet.
  • Continuer le suivi de la mise en œuvre du programme d’amélioration des services dans tous les moyens de transport public, en particulier en terme de propreté dans les stations, de qualité de réception, de tenue des conducteurs et de leur comportement et aussi réduire le phénomène des intrus et éliminer le stationnement anarchiques dans les stations.
2. Amélioration de la qualité des prestations au Port de Radès

Investissement dans l’infrastructure de base

  • Poursuite de la mise en application du plan d’amélioration des services portuaires à Radès.
  • Démarrage de la réalisation des travaux des quais 8 et 9 d’une longueur de 530 mètres et d’un coût de 160 MD.
  • Poursuite de la réalisation et de l’exploitation de la zone des services logistiques adjacentes au port sur une superficie de 50 hectares, d’un coût avoisinant les 200 MD.
  • Démarrage des mesures visant la remise en fonction de la ligne ferroviaire de transport des conteneurs allant de Radès, à Gabes via Sousse et Sfax.

Mesures réglementaires

  • Reprise de la formule du travail de 24 heures sur 24.
  • Réduction des délais de maintien des marchandises et des conteneurs pour passer de 18 jours, actuellement, à 13 jours en mai prochain et à 10 jours à la fin de l’année 2015 en cours.
  • Purification des conteneurs qui stationnent longuement au port (environ 800 conteneurs).
  • Renforcement de la sécurité au port de Radès.
  • Maintien du rendement  des opérations d’acconage  et de levage à raison de 12 conteneurs par heure et ce en dépit du mouvement au sein du port et du manque de disponibilité des engins.
  • Respect de l’alliasse de transport, avec toutes ses composantes, au sein du port
  • Mise en place d’un bureau au sein du port pour délivrer les permis de conduire destinés aux véhicules étrangers, sachant que ces permis sont délivrés actuellement par les services concernés au ministère du Transport.
  • Réparation et maintien des engins et achat de nouveaux matériaux.
  • Consolidation des investissements en vue de l’achat de nouveaux matériaux sophistiqués d’acconage et de levage d’un coût de 20 MD.
  • Mise en place d’un système intelligent de gestion des conteneurs et des remorques d’un coût de 5 MD.

Développement du cadre législatif et institutionnel des logistiques

  • Élaboration d’un projet de loi relatif à la fixation des conditions et d’exploitation des zones de prestations logistiques.
  • Élaboration d’un projet de loi relatif à la création de l’Agence nationale de maitrise des espaces logistiques.

Mesure mises en application jusqu’ au 7 avril 2015

1 Mesures réglementaires

  • Reprise de la formule du travail pour devenir d’une durée de 24 heures sur 24 pour les agents de la Société tunisienne d’acconage et de manutention.
  • Amélioration du système de transport dans le port.
  • Aménagement des surfaces.
  • Mis en application  d’un système intelligent de gestion des conteneurs et des remorques.
  • Renforcement de la sécurité au port de Radès
  • Pose de deux caméras de surveillance dans les portes principales.
  • Réparation du réseau d’éclairage.

2 Consolidation de la capacité des conteneurs et des engins de levage et d’acconage

  • Amélioration, à raison de 80%, de la disponibilité des engins d’acconage et de levage.
  • Publication les 17, 18 et 19 mars d’un appel d’offres pour l’achat de 3 Reach Stacker.
  • Envoi, au représentant de la Banque mondiale d’une demande relative à la réalisation d’une étude complémentaire ayant trait au volet institutionnel de la réalisation du projet du nouveau quai.
  • Élaboration d’une note concernant la création et l’exploitation d’une zone logistique adjacente au port pour la présenter lors d’une séance de travail ministérielle.
3. Amélioration des services à l’aéroport de Tunis-Carthage
  • Réduction des délais d’attente des voyageurs.
  • Respect de l’interdiction de fumer à l’intérieur de l’aéroport.
  • Aménagement de l’espace intérieur de l’aéroport.
  • Maintenance et organisation de l’espace extérieur de l’aéroport.
4. Accélération des projets structurels au niveau régional
  • Projet de la réalisation du métro de la ville de Sfax.
  • Maintenance du port commercial de Zarziz  et préparation d’une étude pour la  sélection d’un investisseur stratégique pour le développement du pôle économique.
  • Projet de réalisation d’un port en eaux profondes et d’une zone de services  logistiques à Enfida.
  • Accélération de  la réalisation du projet du réseau ferroviaire rapide.
5. Rapprochement des services administratifs liés aux transports du citoyen à travers tout le pays

Un ensemble d’attributions seront confiées aux administrations régionales portant sur les axes suivants:

  • Prévention des opérations de livraison et de réception des cahiers de charge  relatifs aux promoteurs  dans les domaines de transport de marchandises et de location des véhicules
  • Étude des dossiers concernant  les demandes d’octroi des autorisations de transport de louage et de transport   dépassant  les limites du gouvernorat,  puis envoi des correspondances aux concernés et  du dossier qui répond à toutes les conditions au ministère.
  • Étude des demandes de modification des lignes ou conservation de l’autorisation des louages et du transport rural ne dépassant pas les limites du gouvernorat.

Procédures prévues avant le 15 mai 2015

  • Création d’un bureau assigné à la livraison des autorisations de transport international des marchandises au port de Radès au lieu d’être remises à la Direction générale de transports terrestres.

Commentaires:

Commentez...