La Palestine devient officiellement membre de la Cour pénale internationale

Ryad al-Malki
Ryad al-Maliki, ministre des Affaires étrangères de l’Autorité palestinienne

La Palestine fait désormais officiellement partie de la Cour pénale internationale (CPI), après être devenu, ce mercredi 1er avril à La Haye (Pays-Bas), le 123ème Etat membre de la CPI.

L’adhésion de l’Autorité palestinienne à la Cour pénale internationale ouvre les portes à une confrontation juridique avec Israël, les Palestiniens ayant l’intention d’y faire juger les dirigeants israéliens pour crimes de guerre ou crimes liés à l’occupation, de poursuivre ses leaders politiques et militaires en tant que criminels de guerre devant les tribunaux internationaux.

Pour marquer cette adhésion, le ministre palestinien des Affaires étrangères, Ryadh al-Maliki, a reçu une copie symbolique du Statut de Rome, fondateur de la CPI, au siège du tribunal à La Haye.

Mais l’Autorité palestinienne ne compte pas déposer dans l’immédiat, de « plainte » visant la colonisation israélienne, comme l’avait annoncé début mars le ministre des Affaires étrangères.

Commentaires:

Commentez...