Attentat terroriste du musée du Bardo : Les nationalités des 21 morts et 44 blessés

Tunis | Lors d’une nouvelle conférence de presse diffusée dans la soirée de ce mercredi 18 mars, le chef du Gouvernement Habib Essid a livré un nouveau bilan des victimes de l’attaque terroriste qui a eu lieu ce jour au musée du Bardo.

Ce nouveau bilan fait état de 21 morts dont 20 ont été identifiés, un corps n’ayant pas encore été identifié et 44 blessés.

[pull_quote_center]

Les victimes tuées au musée du Bardo sont 4 Italiens ; 1 Français ; 2 Colombiens ; 5 Japonais ; 1 Polonais : 1 Australien ; 2 Espagnols ; 1 touriste non encore identifié ; 2 Tunisiens, un conducteur de bus et un agent de sécurité.

[/pull_quote_center]

Les terroristes identifiés

A ces tués, il faut ajouter les deux terroristes qui ont été abattus. Habib Essid a annoncé qu’ils ont été identifiés. il s’agit des dénommés Yassine Laâbidi et Hatem Khachnaoui.

Par ailleurs, d’autres sont en fuite et deux suspects ont été arrêtés. 

44 blessés

[quote_box_center]

Il y a 13 blessés italiens dont un est dans un état critique ; 7 Français dont un est dans un état également critique ; 4 Japonais dont un dans un état grave ; 6 Tunisiens ; 11 Polonais ; 1 blessé russe ; et 2 Sud-africains ce qui fait un total de 44 blessés.

[/quote_box_center]

« Aujourd’hui, nous avons reçu le soutien et l’appui du monde entier dans la lutte contre le terrorisme. Je profite également de l’occasion pour présenter les condoléances de la Tunisie à tous les tués », a également déclaré le chef du Gouvernement lors de ce point de presse tenu au siège du gouvernement.

Attaque d’un nouveau genre

Des bus de touristes ont été attaqués par deux individus armés au niveau de l’entrée dans le parking du musée du Bardo.

A quelques mètres de l’assemblée des représentants du peuple, les députés ont été évacués du parlement.

Cette attaque est d’un nouvel ordre. Depuis 2011, les attaques terroristes étaient contre les sécuritaires. Cette fois-ci la cible a été un musée, dans la capitale, et visait des étrangers alors qu’à côté, au parlement, les députés étaient en pleine audition des forces armées sur la loi anti terroriste en Tunisie.

Commentaires:

Commentez...