36 milliards de dollars de contrats étrangers pour l’Egypte

Egypt’s Sisi Closes Economic Conference With Call for Further Investment - WSJ
Crédit : Wall Street Journal

La conférence sur « l’avenir » organisée par l’Egypte du vendredi 13 au dimanche 15 mars à Charm el-Cheikh a permis aux Egyptiens de récolter 36,2 milliards de dollars d’investissements étrangers.

Organisée afin d’attirer les capitaux étrangers en Egypte, le régime d’Abdel Fattah al Sissi espérait des investissements de l’ordre de 15 à 20 milliards de dollars pour relancer l’économie égyptienne.

Le résultat a été au-delà des « espérances » puisque le Caire a signé des contrats d’investissements directs d’un montant de 36,2 milliards de dollars, a annoncé ce dimanche 15 mars le Premier ministre égyptien, Ibrahim Mahlab.

Et ce n’est pas tout. Les autorités ont également signé des contrats d’investissement « clés en mains » d’une valeur de 18,6 milliards de dollars, a-t-il indiqué.

Plusieurs grands groupes comme General Electric, Siemens et BP ont signé d’importants accords et quatre pays du Golfe (l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, le Koweït et Oman) ont promis, de leur côté, des investissements et une aide de 12,5 milliards de dollars.

L’Egypte a, par ailleurs, obtenu 5,2 milliards de dollars en prêts et aides de fonds et d’institutions internationaux.

Toutefois, comme l’a indiqué le président égyptien, Abdel Fattah al Sissi, dans un discours tenu ce dimanche 15 mars, « L’Egypte a besoin de pas moins de 200 à 300 milliards de dollars pour qu’il y ait véritablement de l’espoir pour les 90 millions d’Egyptiens) […] »

Commentaires:

Commentez...