Algérie : « Le blogueur de Tlemcen » condamné à six mois de prison ferme pour apologie du terrorisme

Abdelghani-Aloui
Le blogueur de Tlemcen

Un blogueur, Abdelghani Aloui a été condamné, ce mercredi 11 mars, à six mois de prison ferme par le tribunal criminel de la Cour d’Alger pour « outrage à corps constitués sur facebook », ont rapporté les médias algériens et l’agence APS.

Apologie du terrorisme

Deux chefs d’inculpation ont été retenus par la justice algérienne contre lui : atteinte aux corps constitués et apologie du terrorisme. Le procureur avait requis une peine dix ans de prison ferme contre celui que la presses algérienne appelle « le blogueur de Tlemcen ».

Abdelghani Aloui, 25 ans, originaire de Tlemcen, a été en revanche relaxé du chef d' »apologie d’actes terroristes en vue de porter atteinte aux symboles de la République ». La défense a demandé sa relaxe, arguant de son droit de s’exprimer en toute liberté, consacré par la Constitution.

Un partisan du « Califat » et de « Ben Laden »

L’accusé était poursuivi pour avoir créé en novembre 2012 une page Facebook appelée « l’Armée algérienne électronique libre » sous le pseudonyme « Admin1 ». En mai 2013, le blogueur publie sur Internet des photos et des slogans glorifiant le terrorisme et des vidéos dans lesquelles il parle du « Califat » et de « Ben Laden ».

Il avait été placé en détention préventive pendant sept mois avant d’être libéré pour comparaître devant le Tribunal criminel d’Alger, selon la même source.

Il avait également été inculpé le 25 septembre 2013 pour atteinte à la personne du président de la République, après la publication sur son compte Facebook, de photomontages et de caricatures du président, Abdelaziz Bouteflika et du Premier ministre Abdelmalek Sellal.

Commentaires: