Tunisie : Aucun Tunisien parmi les 86 migrants africains secourus par la marine nationale

Clandestins-italie0211

L’armée tunisienne a secouru, dans la soirée du mardi 3 mars, 86 migrants africains au large de Zarzis, ville littorale du sud-est de la Tunisie, à bord d’un navire, partis de Libye en direction de Lampedusa.

[pull_quote_center]

« Aucun tunisien ne faisait partie partie des migrants secourus, » nous a déclaré ce mercredi le lieutenant-colonel Belhassen Oueslati, porte-parole du ministère de la Défense.[/pull_quote_center]

Les migrants clandestins secourus sont 19 de Somalie, 39 du Nigéria, 14 de Gambia, 4 du Mali, 4 du Sénégal, 3 de Ghana, 1 de la Côte d’Ivoire, 1 de Mauritanie et 1 de Guinée-Bissau.

 

D’après M. Oueslati, la marine nationale et la garde nationale ont été alertés par un signal de détresse hier, vers 15 h. Les opérations de secours ont duré jusqu’à 22 h, heure à laquelle la marine a pu ramener les migrants vers le port de Zarzis. Parmi ces migrants se trouvaient cinq femmes. L’une d’elle est enceinte précise l’AFP.

Hier, dix migrants clandestins sont morts au large de la Sicile ont indiqué les garde-côtes italiens qui sont toutefois parvenus à sauver quelque 121 personnes.

 

Commentaires:

Commentez...