Le Maroc ferme son espace aérien aux compagnies libyennes, pas la Tunisie

Le Maroc a décidé, ce lundi 16 février, d’interdire tous les vols de et vers la Libye des compagnies libyennes pour des raisons de sécurité, selon un communiqué des ministères de l’Intérieur et du Transport marocains, une information relayée par plusieurs médias marocains.

Les ministères expliquent cette décision de suspension par « la non-conformité aux critères internationaux des vols en provenance des aéroports libyens. »

Selon le site aeronautique.ma, « la compagnie aérienne marocaine, Royal Air Maroc, avait déjà suspendu ses vols vers la Libye en juillet dernier ; quatre compagnies aériennes continuaient à assurer les liaisons entre les deux pays. »

La suspension des vols » n’est pas à l’ordre du jour » pour la Tunisie

De leur côté, les autorités tunisiennes n’ont pas encore pris de décisions quant à la suspension temporaire de tous les vols provenant et en direction de Libye.

Nous avons contacté Hatem Moatameri, directeur général de l’Office tunisien de l’Aviation Civile et des Aéroports (OACA) qui nous a déclaré que la suspension de ces vols « n’est pas à l’ordre du jour. »

[quote_box_center]Les vols des compagnies libyennes de Tobruk et Labraq se poursuivent. Nous continuons à interdire les vols de et vers les autres destinations notamment Tripoli, Syrte et Misrata.[/quote_box_center]

Aéroports
Aéroports Labraq Beida (AQL) et Tubruk (TOB) en Libye

 

Contacté le 21 janvier dernier, M. Moatameri nous avait déjà déclaré que l’espace aérien tunisien n’a jamais été fermé avec la Libye, sauf pour les vols en provenance des aéroports libyens de Mitiga, Mistrata et Syrte qui avaient été annulés, à cause de la situation sécuritaire qui ne cessait d’empirer.

Par ailleurs, le ministère des Affaires étrangères tunisien a fait appel ce lundi 16 février aux citoyens tunisiens de ne pas se rendre en Libye, sauf en cas d’extrême nécessité.

Commentaires:

Commentez...