Pas de flagellation pour le blogueur saoudien Raif Badawi pour la cinquième semaine

Raif Badawi
Manifestation pour la libération de Raif Badawi

Le blogueur saoudien Raif Badawi a échappé à la flagellation pour la cinquième semaine par les autorités saoudiennes ce vendredi 13 février selon Amnesty International.

Raef Badaoui, a été condamné à 1000 coups de fouet en 20 semaines pour « insulte à l’islam », il avait subi les premiers 50 coups de fouets le 9 janvier dernier.

La deuxième séance de flagellation du blogueur saoudien a déjà été reportée les 16 et 23 janvier derniers pour causes médicales.

Une pétition a été lancée par Amnesty International France afin de mettre fin au châtiment dont fait face Raif Badawi.

Le 10 février dernier, le prince Charles a plaidé la cause du blogueur saoudien avec le nouveau roi saoudien Salmane Bin Abdulaziz, lors de sa visite en Arabie Saoudite.

Commentaires:

Commentez...