Tunis : Arrestation de neuf personnes dont six pirates de « Fallaga »

hackers - credit MI
Photo page Facebook ministère de l’Intérieur

Tunis | Le ministère de l’Intérieur annonce, dans un communiqué publié sur sa page Facebook officielle, ce mardi 10 février, que « dans le cadre de la lutte contre les groupes « takfiristes » actifs sur la toile, les administrateurs d’une page facebook spécialisés dans le piratage des sites gouvernementaux et étrangers ont été arrêtés ».

Le ministre de l’Intérieur annonce également l’arrestation de trois faussaires de cartes grises et de permis de conduire.

Les six hackers, administrateurs d’une page Facebook, sont spécialisés dans le piratage des sites gouvernementaux et des sites étrangers, selon le communiqué du ministère de l’Intérieur. « Ces hackers ont attaqué, le 31 décembre 2014, des sites gouvernementaux tunisiens et ont piraté, auparavant, des sites étrangers », précise le ministère de l’Intérieur.

FallagaLes Fallaga sont des pirates qui se revendiquent du côté de la justice, d’où leur nom en référence aux combattants pour la libération de la Tunisie sous la colonisation française. Dans la nuit du 31 décembre 2014, ils ont entamé une opération d’attaque sur une dizaine de sites gouvernementaux en passant un message aux médias, à l’ISIE, aux Tunisiens et au gouvernement.

Par ailleurs, trois faussaires de cartes grises et de permis de conduire en rapport avec l’un des pirates informatiques ont également, été arrêtés.

Les neuf personnes ont été traduites devant le ministère public auprès du Tribunal de première instance de Tunis, alors que l’enquête se poursuit pour dévoiler l’identité des autres administrateurs.

Des ordinateurs, de clés 3G, des téléphones portables, une carte grise et un permis de conduire vierges qui étaient en la possession des suspects, ont été saisies.

Commentaires: