Arrestations de « takfiristes » du groupe Oqba Ibn Nafaa qui ciblaient des sites sécuritaires en Tunisie

Photo Khaled Nasraoui | WEBDO.tn
Photo Khaled Nasraoui | WEBDO.tn

Lors d’une conférence de presse à Tunis, ce samedi 7 février, le ministère de l’Intérieur a révélé que 32 personnes impliquées dans la planification d’attentats terroristes contre des sites sécuritaires stratégiques et des bâtiments civils, à Tunis, à Gafsa et « dans une autre ville », ont été arrêtées.

Le bâtiment du ministère de l’Intérieur à Tunis ainsi que deux casernes de la garde nationale et de la sureté nationale, étaient aussi pris pour cibles, a affirmé Mohamed Ali Aroui, porte-parole du ministère, à l’issue de cette conférence.

Mohamed Ali Aroui 7/02/2015. Photo Khaled Nasraoui | WEBDO.tn
Mohamed Ali Aroui 7/02/2015. Photo Khaled Nasraoui | WEBDO.tn

M. Aroui a précisé que les personnes arrêtées sont des « takfiristes » dont certains étaient revenus de Syrie.

Entre temps, l’un de leur leader, du groupe terroriste Oqba Ibn Nafaa, Mourad Gharsli, a pu quitter le mont Chambi (pourtant zone militaire fermée) à Kasserine où il était retranché et se trouverait actuellement à Gafsa.

Un avis de recherche a été lancé contre lui.

[pull_quote_center]

Les unités de lutte contre le terrorisme de la garde nationale (l’unité nationale dans l’enquête des crimes de terrorisme) en coordination avec les districts de la sureté nationale à Tunis et dans d’autres régions de la Tunisie, ont fait échouer un plan terroriste qui ciblait des sites sécuritaires et civils dans la capitale, dans certains endroits du sud, plus précisément dans le gouvernorat de Gafsa, et dans un autre gouvernorat du sud tunisien.

Le but de ces opérations ciblaient de grands bâtiments à Tunis, notamment celui du ministère de l’Intérieur et deux casernes de la garde nationale et de la sureté nationale. 

32 personnes ont été arrêtées dans plusieurs endroits de la République. Ce sont des éléments takfiristes reliés directement à Katibat Oqba Ibn Nafaa, recrutés par cette organisation. Les opérations continuent pour arrêter d’autres éléments, surtout le terroriste Mourad Gharsali, qui se trouve dans le gouvernorat de Kasserine, plutôt qui s’est faufilé de Kasserine à la direction de Gafsa, avec un autre groupe. Actuellement, les unités de la garde nationale, sécuritaires et l’armée continuent les opérations pour l’arrêter, après avoir fait échouer son plan qu’il voulait exécuter, surtout dans la capitale. Mohamed Ali Aroui

[/pull_quote_center]

Rappelons qu’un réservoir d’armes et d’explosif a été découvert, ce mercredi 4 février dans une maison dans la localité de Khaznadar, à Tunis, par les unité de la circonscription de la sûreté nationale et l’équipe de la police judiciaire du Bardo.

Le journal arabophone Assabah avait annoncé, depuis mercredi, l’avortement de plusieurs opérations terroristes qui ciblaient le ministère de l’Intérieur, la Garde nationale de Laouina et des bâtiments de la sureté nationale.

 

Commentaires:

Commentez...