Informations contradictoires sur le sort de Sofiane Chourabi et Nadhir Ktari

SNJT 8 Janvier 2015 Lilia Weslaty | WEBDO.tn
SNJT 8 Janvier 2015
Lilia Weslaty | WEBDO.tn

D’après un communiqué circulant sur les réseaux sociaux ce jeudi 8 janvier, la branche de Daech en Libye revendiquerait l’exécution des journalistes Sofiane Chourabi et Nadhir Ktari, enlevés le 8 septembre 2014 alors qu’ils étaient en reportage en Libye pour la chaîne First TV.

Pourtant, « aucune information n’est confirmée d’après les ministères tunisiens« , a déclaré le père de Sofiane Chourabi, en direct sur la chaîne Nessma TV, peu après 20h.

Ni démenti ni confirmation de la part du ministère des Affaires étrangères

Le ministère des Affaires étrangères a publié un communiqué sur sa page Facebook à 19h36, où il indique que « suite aux nouvelles qui circulent dans les médias » à propos des deux journalistes, le gouvernement a réuni la cellule de crise chargée du suivi de la situation en Libye.

Elle est supervisée par le secrétaire d’État aux affaires étrangères avec la participation de représentants de la présidence du gouvernement, du ministère de l’Intérieur et du ministère de la Défense.

« Tous les développements à ce sujet seront communiqués en temps opportun« , indique le ministère.

Une centaine de journalistes réunie au siège du SNJT à Tunis

Au siège du Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT), où sont réunis une centaine de journalistes dans l’attente de nouvelles, le président du syndicat Néji Bghouri a déclaré à notre journaliste sur place Lilia Weslaty :

« Nous avons contacté les ministères tunisiens, des sources autres en Libye n’ont toujours pas confirmé cette information.« 

Plus tôt, à 18h12, lorsque nous l’avions joint par téléphone, il avait affirmé : « Nos sources, avec qui nous étions en contact depuis des mois, nous ont confirmé que Sofiane Chourabi et Nadhir Kthari sont à Derna actuellement et en bonne santé. »

First TV, qui a publié un communiqué sur sa page Facebook à 18h26 après « plusieurs contacts avec les ministères concernés« , affirme que « jusqu’à maintenant, l’information […] n’a pas été confirmée. » La chaîne appelle ainsi « à ne pas diffuser des informations non confirmées« .

Une fausse photo a circulé sur les réseaux sociaux et dans certains médias

Un montage, présenté comme une photo des corps de Sofiane Chourabi et Nadhir Ktari, a circulé sur les réseaux sociaux et a été diffusée sur certains médias. Il s’agit d’un faux : la photo, où l’on voit deux hommes gisant à terre, a été publiée sur Internet en mai 2013, bien avant que les deux journalistes se rendent en Libye.

Commentaires:

Commentez...