Abdessattar Ben Moussa : « Le fait qu’un civil soit jugé par un tribunal militaire est dangereux »

« Le fait qu’un civil soit jugé par un tribunal militaire est dangereux« , nous a déclaré ce jeudi 25 décembre Abdessattar Ben Moussa, le président de la Ligue tunisienne des droits de l’Homme, que nous avons interrogé à propos de l’affaire Yassine Ayari.

« Il s’agit d’un tribunal d’exception« , nous a-t-il indiqué.

L’article 110 de la Constitution tunisienne interdit « la création de tribunaux d’exception et l’édiction de procédures exceptionnelles de nature à porter atteinte aux principes d’un procès équitable ».

M. Ben Moussa, qui n’a pas pu se prononcer sur le cas de Yassine Ayari en particulier, la ligue n’ayant pour l’instant pas pris de position officielle sur cette affaire, a toutefois déclaré que « la LTDH prendra bien sûr position, après avoir pris connaissance des détails du dossier auprès de l’avocat de M. Ayari, Samir Ben Amor« .

Commentaires: