L’UGTT rejette le refus du gouvernement Jomaâ d’entamer des négociations sociales

tunisie-ugttLe porte-parole de l’Union Générale Tunisienne des Travailleurs (UGTT), Sami Tahri, a déclaré ce matin sur les ondes de la radio Shems Fm que le gouvernement de Mehdi Jomaâ refuse de débattre des négociations sociales précisant que la Centrale a reçu une lettre du Chef du gouvernement dans laquelle il annonce que celles-ci seront menées par le prochain gouvernement.

La centrale syndicale s’est réunie en urgence en commission administrative extraordinaire, ce lundi 17 novembre à Hammamet, et a traité de plusieurs sujets relatifs à la situation actuelle, et en premier lieu à l’agression dont a été victime le Secrétaire générale de la Centrale syndicale, Houcine Abassi.

Mais ce fut aussi l’occasion de discuter d’un autre sujet, celui des négociations sociales. Le gouvernement de Mehdi Jomaâ refuse de débattre des négociations sociales, mais l’UGTT l’a rejetée et tient à des négociations avant fin novembre pour une augmentation salariale dans le secteur public et qui concernera l’année 2014.

Sami Tahri a précisé que la Centrale syndicale se trouvera dans l’obligation de prendre des décisions dans ce sens et de présenter aux Tunisiens les véritables raisons qui poussent le gouvernement actuel à reporter les négociations sociales, appelant ce dernier à revoir sa position, qu’il s’agit de la dernière chance à saisir pour lui et que cette Commission administrative aura à prendre une position ferme et définitive à ce sujet.

Jameleddine Ben Abdesamad

Commentaires:

Commentez...