« J’ai déposé ma démission de l’Instance Vérité et Dignité » annonce l’universitaire Noura Borsali

Noura BorsaliL’universitaire et essayiste Noura Borsali vient de nous informer, ce lundi 10 novembre, qu’elle a déposé sa démission de l’Instance Vérité et Dignité.

« Je suis profondément convaincue de l’importance du processus de la justice transitionnelle en Tunisie mais je demande  l’indépendance politique des membres de l’Instance, qu’ils soient militants des droits de l’homme, de la compétence. Je demande aussi la révision de la loi, la révision de la composition de l’Instance et de sa présidence », nous a-t-elle affirmé indiquant qu’elle ne peut en dire plus à cause de son devoir de réserve.

Les 13 membres restants de l’instance sont  :

  • Mohamed Salah Ben Salem
  • Mohamed Ayadi
  • Azzouz Chawali ( a démissionné depuis 2 mois et demi)
  • Alaa Ben Nejma
  • Mustapha Baâzaoui
  • Ali Ghrab
  • Slaheddine Rached
  • Noura Boursali
  • Adel Maïzi
  • Hayet Ouertani
  • Khaled Krichi
  • Zouheir Makhlouf, vice-président de l’Instance
  • Ibtihel Abdellatif
  • Sihem Ben Sedrine, présidente de l’Instance
  • Lilia Brik Bouguerra (a remplacé Khémais Chammari)

L’Instance Vérité et Dignité, lancée officiellement le 9 juin 2014, est chargée de mener à bien le processus de la justice transitionnelle en Tunisie. Conformément à la loi organique, le début officiel du travail de l’IVD,  est prévu pour le 1er décembre prochain. 

 

Commentaires:

Commentez...