Le quartet à l’ANC : Mustapha Ben Jaafer réunira le nouveau parlement qui approuvera le budget

Quartet
crédit photo Jawhara FM. 31 oct 2014

Une séance plénière a réuni, vendredi 31 octobre 2014, le quartet et les partis représentés à l’Assemblée nationale constituante, lors de laquelle le secrétaire général de l’UGTT a annoncé que : «il a été convenu à l’unanimité que le futur président de la République se chargera de désigner la personnalité du parti vainqueur des législatives 2014 de former le nouveau gouvernement.»

Rappelons que le  dernier délai pour la proclamation des résultats définitifs de la présidentielle sera le 25 janvier 2015. D’ailleurs, le chef du gouvernement actuel, Mehdi Jomaa, avait affirmé, dans une interview accordée à France 24 qu’il ne partira pas avant février 2015. 

Le/a président/e élu/e, fin janvier, chargera le nouveau chef du gouvernement, du parti vainqueur Nidaa Tounes, de former le nouveau gouvernement, après accord entre quartet et les partis politiques.

Par ailleurs, l’Assemblée nationale constituante continuera à fonctionner et  le gouvernement actuel continuera à assumer ses charges jusqu’à la formation d’une nouvelle équipe gouvernementale.

«Nous avons été chargés, par les partis participants au dialogue, qu’on contacte le président de l’ANC, M. Mustapha Ben Jaafer, et qu’après l’annonce définitive des résultats des élections, la loi lui permet d’appeler le parlement élu pour une réunion dans un délai de 15 jours maximum, mais la loi lui permet de le faire sous 48h. (…) Nous n’allons pas attendre, nous allons lui demander de réunir le nouveau parlement. Et il y a eu consensus à ce sujet entre tous les partis politiques» a déclaré Houcine Habassi.

Cependant, la procédure judiciaire pour traiter les recours des représentants des partis contestant les résultats durera un mois, et  les résultats définitifs seront donc proclamés lors de la dernière semaine du mois de novembre. Ainsi, M. Ben Jaafer ne pourra réunir le nouveau parlement qu’au mois de décembre.

Le SG de l’UGTT a aussi ajouté que le nouveau budget de 2015 sera approuvé ensuite par la nouvelle Assemblée du peuple et non par l’ANC.

Quant au futur du dialogue national, Abassi a enfin déclaré que le quartet n’a pas encore étudié la possibilité de l’institutionnaliser : « Toute décision dans ce sens dépendra l’évolution de la situation en durant les temps à venir.»

Par ailleurs, la séance de clôture du dialogue national se tiendra le 10 novembre prochain, avait-il annoncé.

 

Abdelhamid Ferchichi

Commentaires:

Commentez...