L’APCE demande plus d’efforts pour motiver les jeunes et les femmes à participer aux élections

legislatives 2014 Credit photo WEBDO.tn  Mehdi Bouhallel
Crédit photo WEBDO.tn | Mehdi Bouhallel

« J’aimerais féliciter le peuple tunisien pour la qualité extraordinaire du processus électoral, avec lequel il achève une étape cruciale dans la transition post-révolutionnaire », a déclaré, dans un communiqué, Andreas Gross, Chef de la délégation de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE), qui a observé les élections législatives en Tunisie le 26 octobre 2014.

« Les élections ont été libres, inclusives et transparentes. L’Assemblée des représentants du peuple qui en résulte représente vraiment le peuple et bénéficie d’une légitimité qui lui permet de prendre les décisions nécessaires et indispensables dans l’intérêt du pays, » a-t-il ajouté.

La délégation a souligné la qualité remarquable des élections et a espéré que ceux qui ne les ont pas remportées sauront faire preuve de la même maturité politique que les citoyens en acceptant le résultat du vote. Ce qui contribuera non seulement à l’instauration rapide de la nouvelle législature, mais aussi au dépassement de la bipolarisation de la société.

Evidemment, un processus démocratique n’est jamais parfait. C’est pourquoi la délégation de l’APCE propose de prendre en considération certaines améliorations en vue des prochains scrutins, et en particulier :

  • Les médias devraient favoriser le débat et la comparaison des programmes et projets politiques, pour permettre aux citoyens de mieux comprendre les défis, afin de faire un choix éclairé le jour du scrutin ;
  • La règlementation sur le financement de la campagne électorale pourrait être revue, afin de permettre aux partis d’accroître légalement leurs dépenses électorales, tout en garantissant une transparence absolue sur la provenance de leurs moyens financiers ;
  • Les acteurs politiques et les différentes institutions devraient poursuivre leurs efforts pour motiver les jeunes et les femmes, ainsi que les citoyens des couches défavorisées de la population, à participer dans le processus électoral, unique moyen de faire entendre leur voix.

La délégation de l’APCE, qui comportait 10 membres, a été présente dans le pays du 22 au 27 octobre et s’est organisée en 5 équipes qui ont observé le vote à Tunis et aux alentours, ainsi que dans les régions de Sfax, Sousse, Ariana, Bizerte, Mateur, Carthage, La Marsa, Kairouan et du Cap Bon.

Commentaires: