Une première en Tunisie : 27 organisations de la société civile manifestent ensemble contre la torture policière

Des dizaines de Tunisiens se sont rassemblés, ce mercredi 15 octobre devant le ministère de l’intérieur à Tunis, suite à l’appel de 27 organisations de la société civile pour dénoncer l’impunité de la torture policière en Tunisie.

Slogan : "La police torture et la police dément" Tunis. Tunisie 15 octobre 2014
Slogan : « La police torture et la police dément » Tunis. Tunisie 15 octobre 2014

L’organisation de cette manifestation avec toutes ces associations est une première durant plus de trois ans après la Révolution en Tunisie. Des familles de victimes étaient présentes sur les lieux avec leurs pancartes ainsi que des personnalités politiques et militantes venues les soutenir.

Les deux derniers cas de fortes présomptions de torture dénoncées, entre autres, par l’Organisation Contre la Torture en Tunisie (OCTT), l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT), « Liberté et Equité », ont été démenties par le ministre de l’Intérieur tunisien allant même jusqu’à dévoiler, bien qu’il n’en est pas le droit, les conclusions de l’autopsie d’un certain « Mohamed Ali Soussi« , confondant la personne morte suite à une violence policière selon la famille, Mohamed Ali Snoussi. 

Rencontrée lors du rassemblement, la militante des droit de l’Homme Radhia Nassraoui nous  précise : “Nous sommes là parce que les combines de la torture continuent encore et encore. C’est pour cela que nous demandons auprès des agents de la garde nationale, de prison de changer leur façon de traiter les prisonniers. La torture est une insulte pour le citoyen.”

 « Nous, Tunisiens, avons fait une révolution au nom de la dignité et la liberté et à ce jour la torture existe encore. Ce qui me désole le plus, ce sont les enfants de la classe pauvre qui sont en train de payer le prix fort, comme on rencontre dans les différentes régions  Cité el Mellassine, le Kram, Hammam Lif, Rass tabia, et qu’on ne  trouve pas les enfants des riches”, précise-t-elle en soulignant l’injustice sociale, même au niveau de la torture.

“C’est au tour des policiers de respecter la loi, les droits de l’homme, il n’est plus possible au 21 ème siècle d’accepter ces méthodes brutales. Il y a même certains agents qui venaient à l’organisation pour témoigner, plusieurs cas…  parmi eux un agent de police à la retraite affirme que son fils est mort sous la torture dans la prison de Mornaguia, un gardien se plaint de torture et veut porter plainte, et d’autres agents dont les frères ont été torturés, indique-t-elle en mettant à l’index l’impunité dont jouit les tortionnaires jusqu’à aujourd’hui.

Mme Nasraoui nous parle de l’affaire de Nidhal Belgacem, un autre citoyen, hospitalisé plus d’un mois et demi à l’hôpital Charles Nicolle, lui aussi victime de brutalité policière. Son père,  présent à la manifestation nous raconte que son fils  a été arrêté pour une vente illicite d’alcool, « à cause des coups de poingsqu’il avait subi,  j’ai dû l’hospitaliser dans une clinique privée et  il faudrait que je paye  6 mille dinars, vous imaginez ! Je n’ai pas les moyens, » nous crie-t-il sa détresse.

 

"Notre famille n'est pas épargnée, la torture continue en Tunisie"
« Notre famille n’est pas épargnée, la torture continue en Tunisie »

Les noms des associations qui ont organisé l’événement sont :

  • Amnesty International AI
  • Association Internationale pour le Soutien des Prisonniers Politiques AISPP
  • Association Justice et Réhabilitation AJR
  • Association Al Karama
  • Association Tunisienne des Femmes Démocrates ATFD
  • Association Tunisienne des Jeunes Avocats ATJA
  • Association Tunisienne pour la Réinsertion des Prisonniers et le Suivi de la
  • situation des prisons
  • Conseil National des Libertés en Tunisie CNLT
  • Coalition Tunisienne Contre la Peine de Mort
  • Coordination Nationale Indépendante pour la Justice Transitionnelle
  • Institut Danois Contre la Torture Dignity
  • Réseau Doustourna Doustourna
  • Réseau Euro-Méditerranéen des Droits de l’Homme Euromed
  • Fédération Internationale des ligues des Droits de l’Homme FIDH
  • Forum Méditerranéen de la Mémoire FMM
  • Freedom Without Borders
  • Human Rights Watch
  • Justice pour les Anciens Militaires INSAF
  • Liberté et Équité L&E
  • Ligue Tunisienne pour la Défense des Droits de l’Homme LTDH
  • Observatoire Chahed
  • Organisation Contre la Torture en Tunisie OCTT
  • Organisation Mondiale Contre la Torture OMCT
  • Observatoire Tunisien des Prisonniers OTP
  • Organisation Tunisienne pour les Reformes Pénales et Sécuritaires OTRP
  • Reprieve
  • Réseau Tunisien pour la Justice Transitionnelle RTJT

 

Par Nadia Déjoui 

Commentaires: