Appel à un rassemblement de soutien pour Meriem : Ses violeurs ne lâchent pas

Affaire Meriem (credit photo Aimen Zine-AP-SIPA)Un procès en appel des policiers reconnus coupables du viol contre Meriem Ben Mohamed aura lieu le 29 septembre prochain. Mais, le lendemain, Mlle Ben Mohamed devra se présenter au commissariat à cause d’une  » plainte » où elle est « accusée de menaces de mort » contre ces policiers.

D’après le comité de soutien de Meriem, ceci ne serait qu’une « diversion sur l’affaire principale (pour ) essayer de lui arracher encore son statut de victime, et faire d’elle une coupable, (…) on lui reproche cette fois-ci d’avoir demandé publiquement avant le jugement que Justice lui soit rendue, pour le viol qu’elle a subi. »

Le viol, qui remonte au mois de septembre 2012, a été beaucoup médiatisé, notamment à cause de l’aspect absurde de la chose où la victime est devenue l’accusée quand le parquet avait tenté d’engager des poursuites contre elle et son ami, « pour atteinte à la pudeur ».

Rappelons que les violeurs ont été reconnus coupables et jugés, au mois de mars 2014,  à 7 ans de prison pour deux d’entre eux et de deux ans pour le troisième policier qui avait volé l’ami de Meriem. 

Un événement Facebook a été crée pour un appel à un rassemblement de soutien à Meriem devant la Cour d’appel de Tunis, le lundi 29 septembre à 9 heures du matin. 

 

Commentaires:

Commentez...